France immobilier a vendre

Conseils pour optimiser une revente SCPI

Bien que les SCPI rapportent aujourd’hui des rendements très intéressants pour un niveau de risque plutôt raisonnable, certains investisseurs ont quand même besoin de revendre leurs parts. Afin qu’ils limitent les pertes, voici quelques informations à connaître absolument. 

Loger, Bassin, Design D'Intérieur, L'Architecture, 3D

Suivre les procédures adéquates 

Si l’épargnant a souscrit à des parts dans une SCPI à capital variable, il devra s’engager dans un processus de retrait plutôt simple à comprendre. Une demande en lettre recommandée doit alors être adressée à la société de gestion. Cette dernière ne pourra valider l’opération que si un nouveau souscripteur souhaite acquérir au moins exactement le même nombre de parts. Sinon, si le délai d’attente commence à être trop long, il faudra que la SCPI puise dans ses propres fonds pour rembourser l’associé. À ce moment-là, le prix est légèrement décoté. 

Dans le cas d’une SCPI à capital fixe, la donne est quelque peu différente. Il est ici possible de parler de réelle revente, soit de gré à gré, soit en passant par un marché secondaire mis en place par la société de gestion. La deuxième option est assez pertinente. Libre à l’investisseur de fixer un prix minimum qui pourra progressivement monter selon le principe de l’offre et de la demande. Plus de détails sur www.scpi-investissement.info/.

Attention aux différents frais  

Chaque société de gestion possède sa propre politique en matière de frais et de coûts supplémentaires. Mais si un associé qui a investi dans des parts de SCPI à capital variable souhaite se retirer, obligatoirement, il recevra le montant correspondant à la valeur de ses actifs, amputé de la commission de souscription. Pour ce qui est des SCPI à capital fixe, les spéculations peuvent faire grimper les prix. Néanmoins, il existe toujours des frais qui peuvent représenter jusqu’à 10 % du montant de revente. Ainsi, il est conseillé de conserver ses parts dans son portefeuille pendant le plus longtemps possible d’en tirer le maximum de rendement avant de s’en séparer. 

Bref, afin de ne pas être trop lésé lors de la revente de ses parts de SCPI, il est nécessaire d’attendre le bon moment. Sinon, il sera difficile d’éviter les éventuelles moins-values.

Vous avez l'envie d'apposer votre marque, transmettez un message

Actus immo

  1. 22 Sept. 2022Les critères à contrôler avant d'acheter un bien en loi Pinel375
  2. 26 Déc. 2021Quelles sont les meilleures banques en ligne du moment ?864
  3. 7 Déc. 2021L’assurance-vie : le placement épargne préféré des Français !390
  4. 20 Sept. 2019SCPI : quelle différence entre marché primaire et secondaire ?16860
  5. 28 Mai 2019Nos experts sont sur place pour aider dans vos démarches1259